Casinos : 100 000 euros emportés par 5 individus armés

L’énorme masse d’argent qui circule dans les casinos ne laisse pas indifférents les malfrats de tout genre. Que ce soit en Amérique ou en Europe, les vols des casinos sont perpétrés souvent avec audace et détermination. Tout récemment, le casino appartenant au grand groupe français Partouche vient d’en faire encore les frais avec un butin de 100 000 euros.

Les faits se sont produits dans la nuit du dimanche 6 au lundi 7 février à Saint-Armand-les-Eaux(Nord). Cette nuit-là ou plutôt ce matin-là puisque le braquage s’est déroulé vers 2h30 du matin, cinq hommes armés se sont présentés brusquement  dans le casino, selon la police locale. Ils se sont emparés de 100 000 euros sans que les quelques dizaines de clients et employés présents puissent faire grand-chose. Ils braquaient des pistolets semi-automatiques et mettaient des cagoules, quatre opérant dans la salle et un malfaiteur faisait le guet à l’entrée.

Pas de coup de feu

Selon un témoin oculaire de l’évènement, François Lo Presti, un gros bruit les a surpris alors qu’ils étaient autour d’une table de poker. Ils avaient cru à une bagarre (c’est un fait plus ou moins courant dans ce type d’endroit) et se sont levés pour s’en assurer. C’est là qu’ils ont réalisé qu’un individu pointait son arme vers eux les intimant vivement de se coucher à terre. Sans attendre, les malfaiteurs se sont avancés vers les caisses, avec assurance et des gestes assez précis laissant entendre qu’ils connaissaient bien les lieux et que l’opération a été très bien préparée. Pour preuve, la plupart des victimes n’ont même pas réalisé ce qui leur arrivait, car l’opération n’a pas duré un couple de minutes et ils étaient déjà partis. Soit qu’ils étaient venus plusieurs fois dans le casino, soit qu’ils étaient bien informés, toujours est-il que le coup était très bien calculé et minuté à la seconde près.

Des témoignages différents

Selon toujours la police judiciaire de Lille, les premiers témoignages recueillis rapportaient l’existence de coups de feu pendant l’action. Et pourtant, après constatations, les investigateurs n’ont trouvé ni douilles ni trous au plafond ce qui contredit l’hypothèse de tirs éventuels de la part des malfrats. Seul un vigile du casino semble avoir reçu de violents coups de pieds et a subi un jet de gaz lacrymogène. Quelques employés qui ont eu la malchance de se trouver à proximité de la caisse à ce moment-là ont subi des grands chocs, selon toujours le témoin.

Après leur méfait les individus ont pris la poudre d’escampette à bord d’une voiture de marque Audi, mais aucun élément ne permet pas d’avoir la certitude qu’ils se sont embarqués au bord d’un même véhicule, à l’état actuel de l’enquête. De source policière, on apprend qu’un véhicule y ressemblant a été repéré en Belgique quelques heures après leur passage au casino.

Deuxième braquage à Lille

Le groupe Partouche s’est offert son premier casino, en 1973, ce fut celui de Saint-Armand-les-Eaux, rebaptisé ensuite Pasino. Il est composé également d’un d’hôtel et de trois restaurants en plus de son piano-bar et de nombreuses salles prévues pour diverses manifestations telles que les réunions. Déjà en novembre, la ville de Lille avait vécu un autre braquage perpétré par trois hommes armés. Le butin s’élevait à 20 000 euros. Cependant, la police judiciaire se garde encore de faire des rapprochements entre les deux faits bien que les cibles soient similaires et les heures d’apparitions sensiblement les mêmes. Toutefois, le nombre de malfaiteurs est différent et les armes utilisées ne sont pas du même type.

Articles similaires

Les Braqueurs d’un ... La police anglaise a récemment interpellé six hommes et une femme, qui étaient responsables d'une attaque contre un casino dans la ville de Birmingham.
Projet de loi des jeux en... La semaine commencée le 22 fevrier sera une semaine importante pour le futur des jeux de hasard en ligne. En effet, durant ces quelques jours, la proposition
Une fermeture tumultueuse... Impliqué récemment dans un scandale de super user account, la petite salle de Pitbull Poker n’a pas survécu et vient de mettre la clef sous la porte.
Explosion des paris sport... L'ouverture du secteur des jeux payant a été soigneusement sélectionné afin de coincider sur le plus gros événement sportif de l'année :
Quand le monde des jeux f... Qu’il s’agisse d’histoire fictive ou de fait réel vécu par des clients, le casino est parfois le terrain de situations amusantes et hilarantes. En voici
Mariage princier britanni... Au lendemain du mariage royal combien médiatisé et hautement adulé des Britanniques, une nouvelle vedette émerge et fait la une de tous les journaux people du monde :
Casino Partouche à Aix :... La série noire continue pour les casinos. Les braquages se suivent et malheureusement se ressemblent. Les malfaiteurs opèrent dans toutes les régions de France et particulièrement là
Jouez et gagnez de l&rsqu... Aujourd’hui, on remarque un engouement croissant pour les Smartphones et les tablettes dont les fonctionnalités ne cessent de s’améliorer. Parallèlement, de plus en plus de personnes se
Romain de secret story: F... Romain de Secret Story, qui tourne en ce moment une série téle  “West Hollywood” http://www.westhollywoodlaserie.tv/ est un grand fan de Royal Flamingo Casino. Prochainement une vidéo de
Casino « en dur » et ca... La majeure partie des opérateurs en ligne vont investir massivement dans des campagnes de publicité.
Succès des casinos a Mac... Les milliardaires Philippins investissent dans les casinos et cherche à reproduire le succès de Macao, afin d’obtenir une hausse de 14% sur les recettes. Cette innovation pourrait
Sun City, un oasis de rê... A 160 km de Johannesbourg, le Sun city se dresse tel un joyau, en plein cœur d'une région semi-désertique. Ce projet pharaonique se présente sous la forme
Casinos grecs : Bruxelles... Au mois de juillet 2010, deux enquêtes avaient été ouvertes. Celles-ci portaient sur deux casinos implantés en Grèce. Les investigations avaient été menées pour s’assurer que les
Casino de Cassis : deux M... Les casinos ne suffisent plus aux braqueurs puisqu’ils s’attaquent désormais aux joueurs eux-mêmes. Deux joueurs marseillais viennent d’en payer les frais alors qu’ils viennent de soutirer une
Eric Woerth et le dossier... Eric Worth serait intervenu, après que l'un des députés UMP

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *