Origines du Blackjack

.

L’origine du Blackjack (origine souvent controversée) viendrait de deux jeux de cartes français: le « chemin de fer » et la « ferme française » et sera nommé le « vingt-et-un » depuis le XVIIIème siècle. Le jeu a ensuite évolué pour devenir le Black Jack (valet noir en anglais). Pour attirer les joueurs, on offrait un bonus lorsque la main était composée d’un as de pique et d’un valet de pique. C’est au XXème siècle que le Blackjack s’est imposé dans les casinos du monde entier. A son origine, le jeu comptait 52 cartes, seulement les casinos comprirent rapidement les failles de ce jeu et augmentèrent les cartes contenues dans le sabot.

.

En 1953, Roger Baldwin, un chercheur américain publie un article, intitulé « The optimum strategy in Blackjack », stratégie optimale au Blackjack en Français. En se basant sur les lois de probabilité, il est à l’origine de ce qu’on appelle aujourd’hui la Stratégie de base. Ce fut le premier à appliquer la théorie mathématique du blackjack. Baldwin utilisa les lois de probabilité, statistiques pour montrer les moyens de réduire l’avantage du casino.

.

En 1962, le professeur Edward O. Thorp développa la Stratégie de base de comptage de cartes. Il a ajouté les premières techniques connues de la tactique désormais célèbre du comptage de cartes. Il a publié un livre célèbre en 1963, « Beat the dealer » qui fut un best seller. Les théories de Roger Baldwin et Edward O.Thorp ont fait que les casinos ont commencé à modifier les règles du Blackjack afin de rendre le jeu plus difficile.

.

Stanford Wong, surnom du joueur professionnel de blackjack John Ferguson, a publié en 1975 « Professional Blackjack« , un livre pour lequel il a utilisé des simulations par ordinateur pour améliorer la stratégie de base. Ce livre est devenu la bible du blackjack. Il fut également le créateur du premier software qui analyse des mains de blackjack, le “Blackjack Analyzer”.

.

Julian Brown, ancien employé d’IBM a contribué également à l’histoire du Blackjack. Il a développé de nouvelles stratégies à la fois pour la Stratégie de base et pour le comptage des cartes, publiées dans la 2ème édition de « battre le croupier« .